AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lylou

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lylou   Ven 13 Oct - 9:46

[hrp] Ce Rp a été écrit il y a un petit bout de temps, la tite Lylou a bien changé depuis...mais ça explique quand même certaines choses sur son passé [/hrp]

J’essayais agilement de retirer mes mains emplies de gopies de ses poches, lorsqu’il me surprit ….

« Mais, que faites-vous ??? » me dit-il, puis il se retourna vers moi en un mouvement brusque, il me dévisagea, puis continua, mais d’un ton bien plus sympathique
« Tiens !! Une Demoiselle !!!…Ne seriez pas en train d’essayer de me voler jeune fille ? »

Je n’avais pas envie de lui mentir, et de toute façon quand on est pris sur le fait, mieux vaut avouer...même s’il faut garder quelques détails personnels…

Je prenais donc mon regard de victime et non de coupable, ce regard qui peut vous foudroyer n’importe quand si vous le croisez, ce regard de haine que j’avais appris à maîtriser au fur et à mesure que les années passaient, et je lui répondis : « J’avoue que j’essayais bien de vous voler cher ami, et je suis d’ailleurs désolée que vous vous en soyez aperçu car vos poches bien pleines auraient fait mon bonheur !! »

Il se mit à rire et me jeta une grosse poignée de gopies au sol « Vous êtes une bien piètre voleuse, mais par contre vous avez beaucoup d’humour, et j’adore ça…. Prenez donc… »

Je ne voulais pas la charité, je ne ramassais pas l’argent au sol tant qu’il me regardais, mais dès qu’il détourna la tête, je me jetais dessus avec mon agilité et ma rapidité féline.

A peine son mouvement de tête terminé, l’argent n’était plus au sol, il se doutait bien que je l’avais pris, mais n’en avait rien vu.
Il chercha à s’avancer vers moi, pour me voir de plus près, il ne savait pas que je n’attendais que ça, cela faisait partie de mon plan….

***


Ce plan, MON plan, LE plan de ma vie…il faut que je vous le raconte plus en détails.

Tout a commencé lorsque ma mère a rencontré mon père…

Ma mère, Léa Nora, humaine esclave, a malheureusement rencontré mon père. Je dis malheureusement car mon père, célèbre félys barbare Abrahanak, était un des pires bourreaux de ma mère… pourtant à un bref moment de leur vie, ils se sont aimés… était-ce de l’amour véritable ?, je ne le pense pas, n’était-ce pas tout simplement une espèce de compassion qui lie une esclave à son bourreau ? Quoi qu’il en soit, ma mère avait toujours pensé que c’était de l’Amour…

Je suis arrivée dans un monde qui ne voulait pas de moi, mi félys, mi humaine, ce n’était pas la condition idéale dans un monde où ces deux races se déchiraient….
A ma naissance, mon père nous laissa partir, ma mère et moi, mais sans argent, sans endroit où aller, sans rien, nous étions contraintes à la mendicité….

Abrahanak avait volé la vie de ma mère en la rendant esclave, il avait volé son cœur en la laissant l’aimer, et il lui volait ainsi le reste de dignité qu’il lui restait en la rendant mendiante pour faire survivre son enfant.

Lorsque je fus âgée de 10 ans, mon père revint nous chercher pour que l’on devienne toutes les deux ses esclaves…
Je ne pouvais plus supporter de voir ma mère réduite à son état d'esclave et de se faire fouetter pour des fautes qu'elle ne commettait pas, je ne voulais pas devenir une esclave à mon tour, et ma mère ne le souhaitait pas non plus. Elle m'aida un soir de pleine lune à m'évader de cet endroit confiné où elle devrait passer la fin de ses jours.


En me laissant partir, elle me dit ses paroles :" Je t'aime et je t'aimerai toujours, tu es le fruit d'un amour qui fut très bref, mais tu resteras toujours ce que j’ai eu de mieux dans la vie, ta présence a suffit à me rendre heureuse… mais l’heure est venue pour toi de partir seule de cette contrée et d’aller à la rencontre de ton destin… Pars en direction de Kedrok….Allez sauve-toi et fait très attention à toi…. " Alors qu'elle prononçait ses paroles, je sentais son souffle chaud sur moi, et cela me donnait très envie de pleurer, car je savais que ce serait sûrement la dernière fois que j'entendais sa voix et que je sentais son souffle chaud.... Je lui répondis que je l'aimais aussi énormément et que je ferai très attention, et que je ferai mon possible pour venir la délivrer de sa condition inhumaine ....

La lune était encore haute dans le ciel, et c'était le moment pour moi de partir.

Lorsque je suis débarquée sur Kedrok, la vie n'était pas facile entourée de créatures plus atroces les unes que les autres, de monstres horribles et trop forts pour moi et de tueurs en quête de chaire fraîche…, ma vie était rythmée par de nombreuses quêtes qui me procuraient à peine de quoi survivre.


C’est à partir de ce moment là que MON plan s’est élaboré dans ma tête d’enfant, pour devenir de plus en plus puissant au fur et à mesure que je grandissais…



Etant moitié félys, moitié humaine, j’avais en outre hérité de la beauté légendaire de ma mère, et de l’extrême agilité et de la furtivité de mon père. Ces éléments avaient fait de moi une très bonne voleuse, je savais ensorceler les autres par ma beauté et ainsi aisément les voler…



Tout comme mon père avait volé la jeunesse de ma mère, sa vie de femme, sa vie de mère, sa dignité et même son cœur…je décidais de faire la même chose avec chaque homme que je croiserais…, TOUS les hommes sur les terres que je visiteraient pourraient êtres mes victimes potentielles.

Ce plan consiste d’abord à leur voler de l’argent, plus ou moins adroitement, en les laissant croire qu’ils me prennent en flagrant délit… Ils osent croire que je ne suis pas une bonne voleuse, alors que je suis une des meilleures….
Puis quand ils viennent à ma rencontre, ma beauté fait le reste, je les laisse tomber sous mon charme, je les laisse tomber amoureux de moi….moi qui déteste les hommes au plus haut point, je peux ainsi leur voler leur cœur…
Ensuite je les laisse croire que je suis intéressée par eux….erreur !!… ce que je cherche c’est à leur voler leur dignité… leur dignité et …ce que je veux leur voler le plus ….c’est leur vie !!!


***



Il continuait à s’avancer vers moi, je remarquai qu’il commençait à tomber sous mon charme, son œil brillant en disait long sur les idées qui lui venaient en tête…

Je me disais en moi-même « approche mon gars, approche, tu ne sais pas où tu t’embarque… », mon envie de rire était trop forte, mais je me retins et émis un rire intérieur.


Je ne puis raconter la suite de notre rencontre, cela pourrait heurter la sensibilité de certains…
Tous ce que je peux dire, c’est qu’un corps a été repêché le lendemain dans le lac…personne ne sait comment ce corps est arrivé là , ni comment tous les billets qu’il avait dans la poche sont arrivés dans la mienne…
Revenir en haut Aller en bas
 
Lylou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virée au clair de lune ^^[Lylou]
» La qualité du français
» lylou ? « vise la dégaine, quelle rigolade » 11.06.11 14h25
» Les Graines de l'Edelweiss (Année 1751) [PV Lylou Tildwen]
» Lylou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Repère des Ombres :: Mémoires des Ombres :: L'ombre de Vous même-
Sauter vers: